Octobre 2018

 
 
 
 
 
 
Tom Miocevich
Mortgage Agent
Dominion Lending Centres Edge Financial
FSCO Lic. # 10710
Téléphone: 416-569-7283
Télécopieur: 416 850 4325
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

DANS CE NUMÉRO

 
 
Savoir tirer parti de l’effet de levier  
Est-ce que la banque a vos intérêts à cœur?  
Au sujet des Centres Hypothécaires Dominion  
Conseils à l'intention des propriétaires  
Saviez-vous que...  
 

Bonjour‎ Alyson

Voici l’édition d’octobre de mon bulletin mensuel!

L’édition de ce mois-ci traite de l’obtention d’un prêt hypothécaire pour un immeuble de placement et des raisons pour lesquelles les banques offrent différents taux d’intérêt. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant ce qui suit, n’hésitez pas à m’en faire part.

Nous vous remercions à nouveau pour votre soutien et vos recommandations.

 
   
 
 

Savoir tirer parti de l’effet de levier

   
         
 

Pour certaines personnes, posséder une seule propriété et détenir un seul prêt hypothécaire est suffisant. Pour d’autres, l’accès à la propriété peut représenter la possibilité de posséder plusieurs immeubles de placement. Vous pourriez croire qu’il n’existe pas de façon de convertir la valeur de votre modeste demeure en un empire immobilier. D’accord, peut-être pas un « empire », mais il n’en demeure pas moins que vous pouvez prendre la valeur nette de votre maison et, grâce à un bon investissement, obtenir un rendement considérablement plus élevé que celui d’un portefeuille d’actions.

La plupart des gens ont appris à éviter l’endettement et ne veulent pas utiliser la valeur nette de leur maison pour acheter un immeuble de placement. Ces gens n’ont tout simplement pas découvert ce qu’est l’effet de levier.

Si la valeur nette de votre résidence principale sert à acheter un immeuble de placement, souvenez-vous que les intérêts sont déductibles d’impôt. En considérant aussi que vous achetez un bien qui prend de la valeur, si vous placez côte à côte un portefeuille immobilier et un portefeuille d’actions, ils ne peuvent se comparer.

Qui est un bon candidat? Vous serez étonné d’apprendre que vous n’avez pas à gagner dans les six chiffres pour jouer à ce jeu.

Essentiellement, vous devez simplement être une personne qui veut utiliser son propre versement initial de façon plus futée.

Avant de décider de vous y investir, il y a quelques petites choses que vous devez savoir.

Quand il s’agit d’immeubles de placement, le versement initial augmentera pour atteindre 20 ou

 

25 pour cent plutôt que 5 pour cent. Les revenus de location d’une propriété peuvent s’appliquer au service de la dette d’une demande de prêt hypothécaire, bien que certains prêteurs exigent une valeur nette liquide minimale autre que celle de la propriété.

De plus, la plupart des prêteurs limitent le nombre de prêts hypothécaires dans un portefeuille. En général, votre dossier sera considéré comme étant commercial si vous avez plus de cinq prêts hypothécaires. Cependant, un courtier hypothécaire peut travailler avec d’autres prêteurs afin d’augmenter le nombre d’immeubles de placement.

Généralement, quand vous voulez un prêt hypothécaire, vous regardez surtout le taux d’intérêt. Mais le taux est moins important que vos liquidités et votre valeur nette future. Si cela vous semble un peu plus important, consulter un courtier hypothécaire qui comprend le financement des investissements peut être la meilleure manière de commencer.

La plupart des gens qui investissent dans le secteur immobilier pensent qu’ils n’achèteront qu’une seule propriété, mais ce n’est habituellement pas le cas. Un courtier vous préparera un plan d’achat de propriétés sur 10 ans et vous guidera en conséquence. De plus, il comprendra également très bien le crédit parallèle et saura comment vous faire profiter de ce type de financement.

Un courtier hypothécaire qui possède l’expérience pertinente et une bonne compréhension du financement des immeubles locatifs peut s’avérer une ressource précieuse.

 
   
 

Est-ce que la banque a vos intérêts à cœur?

 
 
         
 

Si vous devez renouveler votre prêt hypothécaire sous peu, vous surveillez probablement de près les taux d’intérêt. Mais il peut devenir quelque peu déstabilisant de voir la gamme de taux différents qu’offre les banques.

Si vous vous demandez pourquoi, sachez que la réponse risque d’être un peu dure. Les banques offrent différents taux parce qu’elles le peuvent, car les consommateurs croient que les banques ont leurs intérêts à cœur.

Que pouvez-vous donc faire pour avoir le meilleur taux? Le mieux serait de contacter un courtier hypothécaire pour obtenir de l’aide.

Un courtier hypothécaire n’a pas de parti pris quant au prêteur qu’il utilisera. Un courtier digne de confiance ne se préoccupe pas de la source du prêt; il choisira à partir d’une panoplie de prêteurs et il négociera pour vous.

Si vous êtes sur le point d’amorcer le processus de renouvellement, vous voulez peut-être utiliser cette approche. Dites à votre banque que vous travaillez avec un courtier hypothécaire de renom et que vous l’appellerez tous les jours pour connaître le taux fixe et variable sur cinq ans.

 

Si votre courtier hypothécaire ne peut obtenir un meilleur taux, on vous recommandera alors probablement de rester où vous êtes. Cependant, la plupart du temps, votre courtier pourra obtenir un meilleur taux, tout simplement en raison du grand nombre de prêteurs différents auquel il a accès.

Lorsque vous retournerez à votre banque et qu’elle décidera d’égaler le nouveau taux le plus bas, vous devrez alors vous poser une question importante : si la banque valorisait réellement votre relation, pourquoi ne vous a-t-elle pas offert ce taux en premier lieu?

En faisant quelque peu de recherche et avec le bon courtier, neuf fois sur dix la banque ne peut vous offrir un meilleur taux.

Enfin, n’oubliez pas qu’un prêt hypothécaire est plus qu’un simple taux. Vous devez considérer la personnalité de votre prêt et certains aspects comme les pénalités si vous résiliez votre contrat hypothécaire et la possibilité de le transférer. Votre courtier hypothécaire peut vous aider à calculer tous ces éléments.

 
   
 

 

Conseils à l'intention des propriétaires

L’entretien automnal de la pelouse :

L’état de votre pelouse au printemps dépend grandement des soins que vous lui aurez prodigués l’automne précédent. En suivant ces quatre étapes, vous vous assurerez que votre pelouse sera verte et en santé, et qu’elle fera l’envie de votre voisinage l’année suivante :
1) Aérer. Il suffit de faire de petits trous partout dans votre gazon afin de permettre à l’engrais, au soleil, à l’eau et aux nutriments importants dont le gazon a besoin de pénétrer profondément dans le sol.
2) Fertiliser. Il s’agit simplement de nourrir votre gazon avant qu’il s’endorme pour l’hiver.
3) La semence. Épandre de nouvelles graines de gazon sur votre pelouse à l’aide d’une épandeuse.
4) La tonte. Le mois de novembre étant celui où vous tondez votre gazon pour la dernière fois, il faut le tondre le plus court possible, sans toutefois le scalper. En procédant de cette façon, vous maximiserez l’effet de toutes les étapes précédentes et vous obtiendrez de meilleurs résultats.

 
   

Au sujet des Centres Hypothécaires Dominion

 
         
 
 
Notre société de courtage hypothécaire est la plus importante et celle dont la croissance est la plus rapide au Canada!
 
Nous comptons plus de 2 600 conseillers hypothécaires dans plus de 350 succursales partout au pays!
 
Nos conseillers hypothécaires sont des spécialistes dans leur domaine et plusieurs d’entre eux sont parmi les meilleurs au Canada.
 
Nous travaillons pour vous et non pour les prêteurs; votre intérêt véritable sera toujours notre priorité.
 
Nous avons plus de 100 programmes hypothécaires à notre disposition, ce qui permet de choisir facilement celui qui convient le mieux à votre situation.
 
Nous concluons des prêts dans les 10 provinces et les 3 territoires.
 
Nous pouvons traiter votre prêt hypothécaire en 7 jours seulement.
 
Nous sommes le prêteur hypothécaire que privilégient plusieurs entreprises parmi les plus importantes au Canada.
 
Les conseillers hypothécaires des Centres hypothécaires Dominion sont à votre disposition en tout temps, partout, en soirée et pendant les fins de semaine, et ils iront même vous visiter chez vous!
 
 

Un récent sondage d’Equifax a révélé que seulement 23 % des Canadiennes et des Canadiens connaissent leur pointage de crédit et que 26 % connaissaient leur cote de crédit au moment où ils ont fait une demande de prêt hypothécaire. Un bon pointage de crédit peut être un outil de négociation primordial pour obtenir un taux d’intérêt hypothécaire plus faible de la part des institutions financières. Selon cette même étude, 10 % des Canadiens sondés sont d’avis qu’il est correct qu’une personne gonfle son revenu lorsqu’elle fait une demande de prêt hypothécaire et 9 % avouent avoir menti sur leurs demandes de carte de crédit ou de prêt hypothécaire. Les chiffres ont provoqué une onde de choc au sein des dirigeants d’Equifax étant donné que le sondage de juillet effectué auprès de 1 500 Canadiennes et Canadiens visait à évaluer leurs préoccupations relativement à la protection des données personnelles.