Janvier 2019

 
 
 
 
 
 
Tom Miocevich
Mortgage Agent
Dominion Lending Centres Edge Financial
FSCO Lic. # 10710
Téléphone: 416-569-7283
Télécopieur: 416 850 4325
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

DANS CE NUMÉRO

 
 
Comment rester calme malgré le marché de 2019  
Faire de 2019 votre année charnière  
Au sujet des Centres Hypothécaires Dominion  
Conseils à l'intention des propriétaires  
Saviez-vous que...  
 

Bonjour‎ Alyson

Voici l’édition de janvier de mon bulletin mensuel!

Dans l’édition de ce mois-ci, on traite de ce qui vous aidera à rester calme dans le marché du logement et de la possibilité que 2019 soit votre année charnière. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant ce qui suit, n’hésitez pas à m’en faire part.

Nous vous remercions à nouveau pour votre soutien et vos recommandations.

 
   
   
 
 

Comment rester calme malgré le marché de 2019

   
         
 

Avec chaque année vient la perspective des renouvellements. Mais pour certaines personnes, cela est synonyme d’anxiété. Particulièrement quand il est question des finances. Et si vous vous inquiétez au sujet des taux d’intérêt hypothécaires à cause des nombreuses augmentations survenues au cours des 18 derniers mois, sachez que vous ne devriez pas vous en faire, et voici pourquoi.

En tant qu’emprunteurs, nous avons été gâtés depuis des années. Les taux d’intérêt sont à des niveaux jamais vus depuis des générations. Cela a permis à beaucoup d’entre nous d’intégrer le marché immobilier et d’acheter la maison de nos rêves. Mais est-ce que tout ce qui descend doit toujours remonter? Ce n’est peut-être pas nécessairement vrai, mais ce n’était qu’une question de temps avant que les taux remontent pour atteindre un niveau plus traditionnel. À la fin de 2018, le taux de la Banque du Canada était fixé à 1,75 %. Si les économistes disent vrai, la réalité est que les taux continueront à grimper au cours des 12 à 24 prochains mois. Au bout du compte, le meilleur taux hypothécaire fixe pourrait se situer à 6 %.

Au lieu de vous affoler, informez-vous!

Les taux fixes sont généralement liés à l’économie mondiale, alors que les taux variables sont liés à l’économie canadienne. Quand l’économie est stable, les taux variables demeurent faibles afin de stimuler les achats.

À l’augmentation des taux s’ajoutent les règles de simulation de crise imposées par le gouvernement. À l’automne 2017, le BSIF (Bureau du surintendant des institutions financières), l’organisme qui réglemente le domaine financier, a annoncé un resserrement des règles concernant les prêts hypothécaires. Le changement le plus important concernait les prêts hypothécaires non assurés ou les acheteurs qui versent 20 % ou plus de la valeur

 

de la propriété à titre de mise de fonds initiale. Ces personnes doivent maintenant se soumettre à une « simulation de crise » ou être admissibles en vertu d’un taux d’admissibilité minimum.

Ces changements sont survenus un an après qu’une simulation de crise visant les prêts hypothécaires assurés soit mise en œuvre.

Le gouvernement fédéral devra décider si la hausse des taux fera en sorte qu’il doive reconsidérer les simulations de crise existantes. Mais à moins de changements, les taux augmenteront. Il est important de garder à l’esprit qu’une hausse d’un quart de point du taux de la Banque du Canada correspond à 13 $ par tranche de 100 000 $ d’un prêt hypothécaire. Cela n’est pas négligeable, surtout si le montant de votre prêt hypothécaire est de plusieurs centaines de milliers de dollars, mais il est également très possible de s’en sortir.

En fait, les taux sont le seul élément sur lequel nous n’avons pas de contrôle. Par contre, vous pouvez faire quelque chose pour reprendre le pouvoir. Si vous avez un lourd crédit et des dettes de consommation, le refinancement est quelque chose à considérer. Même si le refinancement de votre prêt hypothécaire au cours du cycle peut signifier que vous perdez le taux super bas que vous aviez obtenu quelques années auparavant, le fait de vous débarrasser de vos dettes à taux d’intérêt élevé peut vous faire économiser des milliers de dollars par année. Aussi, le temps est peut-être venu de discuter d’un transfert avec votre courtier hypothécaire. Si vous avez contracté votre prêt hypothécaire avant 2016, faire un transfert et réenclencher votre amortissement au taux d’aujourd’hui peut vous rapporter plus que d’attendre quelques années, au moment de l’échéance de votre prêt.

Ne vous attardez pas à ce que font les taux et à leur niveau. Il y a beaucoup d’éléments à considérer, mais la crainte n’en fait pas partie.

 
   
 

Faire de 2019 votre
année charnière

 
 
         
 

Il est devenu plutôt cliché de parler de résolutions au début d’une nouvelle année. Vous serez inondés de messages vous incitant à faire plus d’exercice, à « manger mieux » ou à adopter un nouveau passe-temps. Ces résolutions commencent avec les meilleures intentions, mais au bout du compte, elles s’avèrent difficiles à tenir pour la majorité d’entre nous. En quelques jours ou quelques semaines, nous retournons à nos bonnes vieilles habitudes. Il est possible que seul un psychiatre puisse savoir pourquoi nous sommes incapables de tenir nos résolutions. Alors que laisser tomber les sucreries semble une tâche impossible, adopter de bonnes habitudes financières dès le début de l’année est plus facile que vous le pensez. Et il n’y a pas de meilleur moment pour analyser ce que vous faites de bien et de moins bien en matière de finances, et pour décider d’apporter des changements afin que 2019 soit une année plus prospère. Les idées qui suivent ne sont certainement pas nouvelles, mais ce sont tout de même des concepts essayés et testés qui méritent d’être pris en considération.

  • Établissez vos objectifs financiers pour l’année et notez-les. Écrire vos objectifs vous aidera à rester concentré sur la tâche. Passez-les en revue aussi souvent que nécessaire.
  • Examinez le budget de votre ménage. Il arrive parfois que nous soyons surpris devant la somme d’argent que nous dépensons tous les mois. Examinez attentivement ces dépenses et s’il y en a quelques-unes que vous pouvez éliminer, allez-y. Nous dépensons tous de l’argent sur des choses que nous croyons indispensables. Mais n’oubliez pas que la responsabilité financière comporte de la discipline.
 
  • Remboursez vos soldes de carte de crédit. Le crédit peut être quelque chose d’extraordinaire. Il peut vous dépanner quand vous en avez besoin ou vous permettre de faire un achat important que vous pouvez payer plus tard. Mais une dette par carte de crédit trop élevée peut vous nuire à long terme. Efforcez-vous de rembourser le maximum possible de vos dettes par carte de crédit. Chaque petit montant compte.
  • Prévoyez une journée de revue annuelle. Une rencontre avec votre comptable, votre planificateur financier et même votre courtier hypothécaire vous permettra de savoir où vous en êtes sur le plan financier. Êtes-vous en mesure de débourser un peu plus pour rembourser votre prêt hypothécaire? Existe-t-il une nouvelle politique gouvernementale ou un investissement dont vous n’avez pas entendu parler et qui pourrait vous être utile? Les professionnels de la finance connaissent toutes les possibilités les plus récentes et peuvent vous conseiller en ce sens.
  • Soyez réaliste. Nous sommes constamment tiraillés entre les choses que nous voulons acheter et les factures qu’il faut payer. Il est peu probable que vous passiez du statut de zéro à héros sur le plan financier à l’intérieur d’un mois, mais en commençant par des étapes faciles et en faisant de bons choix, vous verrez qu’il est possible de réduire vos dettes.

Ces idées ne sont que des conseils de base. Puisqu’il existe de nombreux spécialistes et endroits où vous pouvez trouver des conseils financiers, il n’y a pas de véritable excuse pour ne pas utiliser le changement de calendrier pour vous lancer.

 
   
 

 

Conseils à l'intention des propriétaires

Laissez-vous réchauffer :

Époussetez et passez l’aspirateur sur les radiateurs, les plinthes chauffantes et les ouvertures des conduits des appareils de chauffage souvent et gardez-les libres de toute obstruction comme les meubles, les tapis et les rideaux.

Remplacez et nettoyez les filtres des systèmes de chauffage :

Vérifiez et nettoyez ou remplacez les filtres des appareils de chauffage tous les mois pendant la saison du chauffage. Les filtres du système de ventilation, comme ceux des récupérateurs de chaleur, doivent être vérifiés tous les deux mois.

 
   

Au sujet des Centres Hypothécaires Dominion

 
         
 
 
Notre société de courtage hypothécaire est la plus importante et celle dont la croissance est la plus rapide au Canada!
 
Nous comptons plus de 2 800 conseillers hypothécaires dans plus de 350 succursales partout au pays!
 
Nos conseillers hypothécaires sont des spécialistes dans leur domaine et plusieurs d’entre eux sont parmi les meilleurs au Canada.
 
Nous travaillons pour vous et non pour les prêteurs; votre intérêt véritable sera toujours notre priorité.
 
Nous avons plus de 100 programmes hypothécaires à notre disposition, ce qui permet de choisir facilement celui qui convient le mieux à votre situation.
 
Nous concluons des prêts dans les 10 provinces et les 3 territoires.
 
Nous pouvons traiter votre prêt hypothécaire en 7 jours seulement.
 
Nous sommes le prêteur hypothécaire que privilégient plusieurs entreprises parmi les plus importantes au Canada.
 
Les conseillers hypothécaires des Centres hypothécaires Dominion sont à votre disposition en tout temps, partout, en soirée et pendant les fins de semaine, et ils iront même vous visiter chez vous!
 
 

La majorité des Canadiennes et des Canadiens parmi les plus nantis contractent un prêt hypothécaire par choix. Un sondage effectué pour Groupe Investors a révélé que 67 % des Canadiennes et des Canadiens qui possèdent des actifs nets élevés (500 000 $ ou plus en actifs investissables) et qui ont un prêt hypothécaire ont les liquidités nécessaires pour rembourser leur prêt en entier, mais ils ne le font pas. Les raisons pour lesquelles ils désirent conserver leur prêt hypothécaire varient, que ce soit à des fins de planification fiscale ou parce qu’il s’agit d’immeubles locatifs générant des revenus. Au Canada, les intérêts hypothécaires sur les immeubles locatifs sont déductibles d’impôt.