Juillet 2018

 
 
 
 
 
 
Tom Miocevich
Mortgage Agent
Dominion Lending Centres Edge Financial
FSCO Lic. # 10710
Téléphone: 416-569-7283
Télécopieur: 416 850 4325
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

DANS CE NUMÉRO

 
 
Ce qui peut nuire au financement de votre résidence  
Les règles hypothécaires et le nouveau marché  
Au sujet des Centres Hypothécaires Dominion  
Conseils à l'intention des propriétaires  
Saviez-vous que...  
 

Bonjour‎ Alyson

Voici l’édition de juillet de mon bulletin mensuel!

Dans l’édition de ce mois-ci, il sera question de ce qui peut nuire à votre financement hypothécaire avant même que l’entente de prêt soit conclue et de l’impact des nouvelles règles hypothécaires à mi-chemin, en 2018. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant ce qui suit, n’hésitez pas à m’en faire part.

Nous vous remercions à nouveau pour votre soutien et vos recommandations.

 
   
 
 

Ce qui peut nuire au financement de votre résidence

   
         
 

Est-ce que cette situation vous rappelle quelque chose? Vous avez trouvé la maison de vos rêves, votre demande de prêt a été approuvée et vous avez finalisé tous les documents relatifs au prêt hypothécaire. Vous croyez que cette étape est terminée et vous voulez maintenant acheter des quantités de meubles pour votre nouveau foyer. Ou vous en êtes peut-être à chercher une nouvelle voiture ou à trouver un nouvel emploi en même temps. Il vous semble plutôt raisonnable de faire des changements dans votre vie ou de procéder à un achat, après tout, votre prêt a été autorisé. Vous vous demandez : « Qu’est-ce qui peut mal tourner? » Sachez que vous pouvez perdre votre financement hypothécaire plus rapidement que vous ne le pensez.

Certains croient à tort qu’une fois qu’ils ont obtenu la préautorisation ou l’autorisation d’un prêteur, tout est réglé. Ils ne se rendent pas compte que le prêteur peut sortir leur bureau de crédit 30 jours avant la signature. Ils ne réalisent pas, non plus, que les prêteurs peuvent exiger des documents à jour à ce moment-là.

Et si certains des renseignements originaux qui vous ont permis d’obtenir l’autorisation initiale du prêt hypothécaire changent pour le pire, vous risquez de perdre votre financement.

La courte liste de changements qui suit peut faire en sorte que vous perdiez votre financement hypothécaire.

1. ÉVITEZ DE FAIRE EN SORTE QUE VOTRE CRÉDIT SOIT EXAMINÉ PAR UN AUTRE COURTIER OU PRÊTEUR – Souvent, le prêteur analysera votre solvabilité à nouveau juste avant le financement. Si le prêteur se rend compte que d’autres courtiers ou prêteurs ont consulté votre dossier de crédit, cela peut vous mettre à risque par rapport à l’obtention du prêt.

 

2. ÉVITEZ DE FAIRE UNE DEMANDE POUR DU NOUVEAU CRÉDIT – Le prêteur calcule votre endettement selon le montant de crédit que vous avez. Si vous faites une demande de nouveau crédit, il en déduira automatiquement que vous prévoyez l’utiliser. Ne tentez pas d’obtenir du nouveau crédit avant que la date de clôture soit dépassée.

3. ÉVITEZ DE FERMER D’ANCIENS COMPTES DE CRÉDIT – Le crédit n’est pas une mauvaise chose… à moins que vous ayez de la difficulté à le gérer. Le crédit antérieur dévoile l’historique de votre capacité à le gérer. Les prêteurs aiment ça!

4. ÉVITEZ DE DÉPLACER VOTRE ARGENT SANS TRACE DOCUMENTAIRE – Lorsque vous concluez un contrat de prêt hypothécaire avec la banque, le prêteur exigera de voir les relevés bancaires qui font foi de vos économies. Il regardera l’historique ainsi que le solde. S’il voit des dépôts inhabituels, vous devrez expliquer d’où provient l’argent. Soyez prêt à fournir des traces documentaires.

5. ÉVITEZ D’AUGMENTER VOTRE ENDETTEMENT – Le prêteur regarde toujours votre ratio de la dette au revenu. Si vous augmentez votre dette, vous risquez de dépasser le montant de dette maximum comparativement à votre revenu.

Un bon courtier hypothécaire vous rappellera les embûches qui peuvent survenir si votre situation financière change avant la signature du prêt, mais en définitive, c’est entre vos mains. Vous devez assumer votre responsabilité et faire preuve de bon sens, particulièrement dans le cadre de l’étape de la clôture.

 
   
 

Les règles hypothécaires et le nouveau marché

 
 
         
 

Si vous possédez une maison, ou si vous pensez en acheter une, vous connaissez probablement déjà ce qu’est le resserrement des règles hypothécaires. Mais si vous n’êtes pas au courant, sachez que l’automne dernier, le BSIF (Bureau du surintendant des institutions financières), l’agence qui réglemente le système financier, a annoncé des changements aux règles concernant les prêts hypothécaires. Le changement le plus important qui vous touche vous, le consommateur, a trait aux prêts hypothécaires non assurés ou aux acheteurs dont le versement initial est supérieur à 20 pour cent. Ces personnes devront se soumettre à une « simulation de crise » ou être admissibles en vertu d’un taux d'admissibilité minimum.

Ces nouvelles règles sont entrées en vigueur en janvier et surviennent immédiatement après plusieurs hausses de taux de la Banque du Canada. De nombreux économistes et observateurs du secteur prévoient que la banque augmentera son taux à plusieurs reprises avant la fin de l’année. Nous pouvons d’ailleurs déjà constater certains des effets de toute cette pression sur le financement hypothécaire. Les marchés immobiliers, particulièrement celui de la région de Toronto qui est très surchauffé, commencent à ralentir légèrement. L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) a rajusté ses prévisions quant à la vente de propriétés partout au pays, estimant qu’il y aura une baisse de 11 pour cent par rapport à 2017.

À la lumière de ceci, devez-vous vous inquiéter?

Si vous devez renouveler votre prêt hypothécaire et vous décidez de rester avec le même prêteur, vous n’avez pas à

 

vous en faire du tout. Pour l’instant, vous pouvez simplement renouveler sans devoir prouver votre admissibilité. Cependant, il y a des rumeurs selon lesquelles le gouvernement pourrait faire des changements plus tard.

Si vous avez un emploi stable, une cote de crédit de plus de 700, si vous n’avez pas de dettes et vous gagnez un salaire annuel de 60 000 $, obtenir un prêt hypothécaire ne devrait pas être un problème dans l’environnement de crédit actuel.

Mais cela pourrait être plus difficile si vous êtes travailleur autonome depuis peu ou si vous avez de fortes dettes de consommation. Cela dit, les courtiers hypothécaires ont accès à littéralement des dizaines de prêteurs et ils peuvent toujours trouver un moyen d’obtenir du financement.

Donc, tout bien considéré, la meilleure chose à faire est d‘examiner votre portefeuille avec votre courtier hypothécaire. Les taux sont encore relativement faibles actuellement, mais ils pourraient changer à la même époque, l’année prochaine.

Si vous devez renouveler votre prêt hypothécaire seulement en 2019, il pourrait être avantageux de résilier votre contrat hypothécaire actuel et de payer un petit montant de frais pour obtenir un meilleur taux à long terme.

Le moment est toujours bien choisi pour examiner votre prêt hypothécaire, car la situation de chacun est différente sans égard au moment où vous en êtes par rapport à l’échéance de votre prêt.

 
   
 

 

Conseils à l'intention des propriétaires

Choisir une entreprise de sécurité domiciliaire :

5 façons de rester au frais sans air conditionné :

  1. Lorsqu’il fait plus froid à l’extérieur qu’à l’intérieur, ouvrez vos fenêtres plutôt que d’utiliser le climatiseur. Utilisez un ventilateur de fenêtre soufflant vers l’extérieur afin d’aspirer l’air frais par les autres fenêtres et de pousser l’air chaud à l’extérieur. Quand il fait plus chaud à l’extérieur qu’à l’intérieur, fermez vos fenêtres et abaissez vos couvre-fenêtres afin de vous protéger des rayons du soleil directs.
  2. Lors des journées chaudes, évitez d’effectuer des tâches qui dégagent de la chaleur, comme laver la vaisselle, faire de la cuisson ou la lessive, jusqu’à ce que le temps soit plus frais en soirée ou au petit matin.
  3. Calfeutrez les fenêtres et les cadres des portes, installez des coupe-froid autour de vos portes extérieures et faits appel à un professionnel pour sceller les espaces où l’air peut circuler entre le grenier et votre espace de vie.
  4. Utilisez de l’éclairage écoénergétique dans votre maison. Les ampoules DEL ou les LCF dégagent moins de chaleur et sont plus économiques parce que leur énergie produit de la lumière plutôt que de la chaleur. À l’opposé, les ampoules à incandescence perdent 90 % de leur énergie en chaleur.
  5. En plantant des arbres d’ombrage feuillus sur les côtés est et ouest de votre maison, vous en améliorerez le confort tout en diminuant les besoins de climatisation, car vous bloquerez la chaleur et les rayons du soleil. Vous profiterez tout de même de la chaleur du soleil pendant l’hiver, après la chute des feuilles. Nous vous suggérons de consulter votre centre de jardinage local afin d’obtenir les conseils appropriés.

 
   

Au sujet des Centres Hypothécaires Dominion

 
         
 
 
Notre société de courtage hypothécaire est la plus importante et celle dont la croissance est la plus rapide au Canada!
 
Nous comptons plus de 2 600 conseillers hypothécaires dans plus de 350 succursales partout au pays!
 
Nos conseillers hypothécaires sont des spécialistes dans leur domaine et plusieurs d’entre eux sont parmi les meilleurs au Canada.
 
Nous travaillons pour vous et non pour les prêteurs; votre intérêt véritable sera toujours notre priorité.
 
Nous avons plus de 100 programmes hypothécaires à notre disposition, ce qui permet de choisir facilement celui qui convient le mieux à votre situation.
 
Nous concluons des prêts dans les 10 provinces et les 3 territoires.
 
Nous pouvons traiter votre prêt hypothécaire en 7 jours seulement.
 
Nous sommes le prêteur hypothécaire que privilégient plusieurs entreprises parmi les plus importantes au Canada.
 
Les conseillers hypothécaires des Centres hypothécaires Dominion sont à votre disposition en tout temps, partout, en soirée et pendant les fins de semaine, et ils iront même vous visiter chez vous!
 
 

Les prêteurs font beaucoup plus d’argent lors du renouvellement de votre prêt hypothécaire que lors du prêt initial. Cela se produit surtout parce qu’ils n’ont pas à rémunérer quelqu’un pour vous avoir recommandé d’aller les consulter (ou à les rémunérer autant). Mais c’est aussi parce que de nombreuses personnes qui renouvellent leur prêt hypothécaire ne font aucune comparaison lors de leur magasinage ou ne négocient pas autant. Selon un sondage effectué par Maritz et les Professionnels hypothécaires du Canada, seulement 56 % des emprunteurs ont négocié leur taux d’intérêt hypothécaire lors du renouvellement. Une proportion remarquable de quatre personnes sur dix a accepté le premier taux que la banque leur a offert. Il s’agit d’une statistique inquiétante, considérant que même si vous êtes client depuis longtemps, il est rare que les institutions financières offrent le taux le plus bas en commençant! C’est pour toutes ces raisons qu’il est si important de vous fier à votre courtier hypothécaire quand vient aussi le moment de renouveler votre prêt.